La Banque Centrale Russe veut bannir les sociétés crypto

L’ennemi mortel du Président russe Vladimir Putin aux États-Unis est Madame Rachel Maddow, présentatrice au sein du station MSNBC. Depuis 2016, Rachel a répétée sans cesse que le Kremlin tentait d’influencer le résultat des élections présidentielles aux États-Unis en 2016.

Dans son livre Blowout, elle décrit en détail comment les dirigeants russes ne peuvent pas accepter qu’une société vends des produits sur leur territoire sur lequel ils n’ont pas de contrôle.

Ceci semble aussi être la nouvelle manière russe de traiter le monde des cryptomonnaies. Alors qu’il semblait pendant quelques mois que la Russie lancerait sa propre crypto et accepterait ainsi de finalement ouvrir le marché, la Banque centrale russe a maintenant fait savoir qu’ils ont des autres idées.

Alexey Guznov, chef du service juridique de la Banque Centrale Russe, a déclaré dans un interview vis-à-vis d’Interfax, l’organe de presse officiel russe, que:

We believe there are big risks of legalizing the operations with the cryptocurrencies, from the standpoint of financial stability, money-laundering prevention, and consumer protection.

Alexey Guznov

Traduction:

Nous pensons qu’il existe des risques importants de légaliser les opérations de crypto-monnaie d’une perspective de stabilité financière et de blanchiment d’argent.

Par après il rajoutait:

In terms of the functioning of the financial system and consumer protection system, legalization of the issuance and facilitating the circulation of cryptocurrencies is an unjustified risk.

Alexey Guznov

Traduction:

Le fonctionnement du système financier et du système de protection des consommateurs, légaliser le problème et faciliter la propagation des crypto-monnaies est un risque injustifié.

Chiffre d’affaires d’au moins 660 000 $

La Banque centrale russe a donc de sérieux doutes quant à l’autorisation du crypto-trading sur son territoire, d’autant plus qu’il est difficile à contrôler.

Guznov déclare aussi dans l’interview que les sociétés de crypto souhaitant s’établir en Russie doivent avoir un chiffre d’affaires annuel minimum de 660 000 $ (5 millions de roubles russes). L’État russe doit également avoir un accès complet à toutes les transactions.

L’année dernière, le président Vladimir Poutine avait demandé au Parlement de proposer une législation appropriée pour les firmes crypto avant le 1er juillet 2019. Il n’en est toujours pas là pour le moment. Il est donc incertain que l’État russe envisage vraiment d’autoriser les firmes crypto à pénétrer complètement sur son territoire, d’autant plus que cela entraînerait la perte de contrôle du Kremlin.

À lire aussi

Crise Corona – Wall Street responsable 70% des transferts crypto-monnaies

Selon un rapport de l’agence de recherche Chainalaysis, le prix du Bitcoin a montré des rebondissements étranges ces derniers mois. Je peux comprendre que vous pensez peut-être que Bitcoin est toujours volatile, mais cette fois, le graphique semble de montrer des sauts vraiment étranges. Comme le PDG de Binance, Changpeng Zhao l’a également expliqué il […]

Lire la suite
VeChain étend activités pharmaceutiques - commence collaboration avec Bayer

VeChain étend activités pharmaceutiques – commence collaboration avec Bayer

VeChain, la plate-forme blockchain (et la crypto-monnaie), élargit à nouveau sa portée dans l’industrie principale lors d’une pandémie, la santé. Elle vient de signer un accord avec l’une des plus grandes sociétés pharmaceutiques au monde, la société allemande Bayer. La société asiatique de blockchain avec une communauté très active dans le monde de la cryptographie […]

Lire la suite

Vénézuéliens utilisent Bitcoin afin d’acheter des dollars

Étant donné que leur propre monnaie, le Bolivar, ne vaut presque rien, de plus en plus de Vénézuéliens utilisent le Bitcoin pour acheter des dollars américains (et d’autres monnaies locales) afin d’obtenir des marchandises dans les pays voisins. La Russie offre son soutien Le Venezuela est en proie à une hyperinflation depuis des années par […]

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comparer Bitcoin